Coups de coeur, Envies, Wishlist

Wishlist anniversaire / Noël

À l’approche de la fin d’année, j’adore réaliser une petite wishlist des petits plaisirs qui me feraient envie pour mon anniversaire (le 6 novembre prochain, 27 ans déjà..) et pour Noël ! C’est aussi un bon moyen pour moi de garder en mémoire ce que j’ai envie de m’offrir et de pouvoir retrouver facilement tous les liens haha 😂

Un plaid tout doux – Dispo ici
Coffret autour de la truffe – Dispo ici
Boucles d’oreilles lune et soleil – Dispo ici
Un week-end pour aller voir les marchés de Noël en Alsace
Nappe en lin vert d’eau – Dispo ici
Serviette de table en lin beige – Dispo ici
Chapeau Josette et Bernard – Dispo ici
N’importe quelle pièce de chez The Kooples – Robe dispo ici
Agenda 2019 – Dispo ici
Emportes pièces pour des gâteaux de Noël – Dispo ici
Râpe à fromage – Dispo ici
Dessous de verres en bois – Dispos ici
Set à fondue – Dispo ici
Boite à thé – Dispo ici
Bouillotte et masque de nuit – Dispo ici
Une grande et une petite valise pour voyager – Dispo ici

Laisser un commentaire

Hoanui, Work

Comment trouver ses fournisseurs ?

Je pense que c’est la question qui me revient le plus souvent en messages privés sur Instagram !

Comme je vous le disais tout d’abord, avant de créer une marque, il est important de faire le tour de ses connaissances et relations professionnelles pour voir ce que chacun peut nous apporter comme compétences (et surtout, qu’est-ce que nous pouvons leur apporter en retour, ce n’est jamais à sens unique bien sûr !!).

Si je me suis lancée dans la création d’une marque de vêtements, c’est tout simplement que tous les critères et contacts étaient réunis :

– Je suis mannequin depuis 11 ans (je connais des photographes, mannequins, stylistes et d’autres marques qui me donnent des conseils précieux)

– Je suis community manager et j’évolue dans la communication depuis 5 ans (je connais des agences de com, des graphistes, des développeurs web et je saurai donc comment gérer la communication de ma marque)

– J’ai la chance d’avoir un petit compte instagram et un blog un peu suivi (j’ai de la visibilité, je connais des influenceurs et j’ai rencontré de superbes marques qui me donnent également des conseils)

– Je n’ai pas d’enfants, pas de prêts bancaires et je suis freelance donc je ne quitte pas un travail pour me donner corps et âme dans ce projet, j’avance tout doucement à côté

J’avais donc les clés en mains pour pouvoir échanger avec des marques que je connais sur des contacts de fournisseurs ou tout simplement trouver des collaborations en échangeant nos compétences.

Pour mes fournisseurs, je collabore donc avec une jeune marque qui vient de se lancer et n’a pas encore les ressources financières pour prendre une community manager. Je m’occupe de leur stratégie digitale et leur styliste est devenue également la mienne, elle travaille sur mes collections et agît en tant que coordonnatrice de collection en utilisant le panel de fournisseurs que la marque a déjà.

Si vous ne pouvez pas faire ce genre d’échanges de services, ou que les marque que vous connaissez ne souhaitent pas communiquer sur leurs prestataires (ce qui est très souvent le cas, car c’est vraiment le saint graal dans la mode de trouver des fournisseurs de qualité, professionnels, et gentils) ; vous pouvez utiliser d’autres méthodes :

Répertoriez les grands salons en Europe de tissus et prêt-à-porter/accessoires/bijoux etc, et généralement, vous pouvez facilement retrouver la liste des exposants. Soit il y a déjà leurs coordonnés, soit avec un peu de recherche sur internet vous retrouvez facilement les informations.

Développez votre réseau Linkedin ! Beaucoup de fournisseurs se trouvent évidemment sur Linkedin, trouvez les fondateurs des marques que vous aimez sur Linkedin, regardez leurs contacts : peut-être qu’ils sont intéressants. Il existe de nombreux groupes également, et d’un contact à un autre, on arrive vite sur des fournisseurs qualifiés.

Entourez-vous ! Faites partis de groupes Facebook ou Instagram, immiscez-vous dans des conversations Twitter sur le sujet, participez à des conférences ou salons, prenez des cartes de visites, entretenez votre réseau en leur envoyant des mails souvent même si vous n’allez pas collaborer avec eux…

Beaucoup sont découragés car ils me disent qu’ils n’ont pas les contacts, mais si on ne cherche pas on ne risque pas de les avoir. Quand on veut on peut, alors à vous de devenir de vrais petits enquêteurs. Tout ce que je vous dis, c’est du bon sens et ça me paraît logique pour moi, donc il faut que cela devienne logique pour vous. Quand on créer son entreprise, on comprend vite le principe du système D et de la débrouille.

Je suis sûre que vous allez y arriver 🤓

A très vite, j’espère que cet article vous aura plu !

Laisser un commentaire

Hoanui, Work

Comment faire un business plan ?

Bah vous en faites pas. Point.

On s’en fout des chiffres non ? – dixit la littéraire haha

Alors comment vous dire que je suis allergique aux chiffres depuis le collège (coucou le 6 de moyenne en maths), alors rien que les mots business plan et plan prévisionnel me donnent des boutons.

Mais malheureusement, il est impossible d’aimer toutes les parties quand vous essayez de lancer votre marque, il faut se l’avouer !

Alors vous pouvez commencer par lister simplement vos ressources et vos besoins.

Ressources :

– Apport personnel

– Aide de la famille

– Campagne de crowdfunding

– Prêt bancaire

– Aides de l’état avec des organismes etc

Besoins :

– Dépôt de nom de marque

– Dépôt des statuts et frais juridiques

– Frais d’expert-comptable

– Graphisme : création du logo, des flyers, charte graphique…

– Site internet : hébergement, maquettes et design, adresse email rattachée, campagne google adwords si besoin etc

– Stock (matières premières, conception de votre produit, tva, frais de douanes, transport, quelles tailles, quelles couleurs, combien de pièces par modèles, les étiquettes (produits, prix et col), accessoires pour ranger le stock (comme des étagères, des bacs) … ?)

– Communication : cartes de visites, flyers, salons professionnels, publicités sur les réseaux sociaux, presse si vous voulez faire appel à des agences de presse

– Packaging : papier de soie, petits accessoires dans votre colis, cartons/enveloppes, frais d’expéditions, abonnement avec votre transporteur…

– Shooting photo : mannequin, photographe, accessoires et décor, déplacements

Etc etc…

C’est donc là où il est important de voir quels sont les postes de dépenses où vous pouvez trouver de l’aide gratuitement avec des partenariats/votre entourage qui peut vous aider ou que vous pouvez maitriser seul, et de voir combien ensuite vous devez débourser.

Vous pouvez faire plusieurs demandes de devis, pour essayer d’avoir une estimation tarifaire de vos besoins et ensuite, vous pourrez vous dire que par exemple, vous avez besoin de 30 000€ pour monter votre marque, donc comment faire pour les trouver ? Et retour à la case « ressources ».

Une fois ce gros travail de réalisé, vous pouvez télécharger des modèles de business plan sur internet. Par exemple, moi j’avais tapé simplement « business plan site e-commerce ». Ça vous fait calculer combien vous devez vendre par jour pour être rentable, qu’il faut tenir compte des retours/échanges, des frais de livraison etc etc.

Et là généralement, vous rajouter des choses à votre partie « besoins » haha.

Et pour finir, le mieux est de prendre rendez-vous avec un expert-comptable pour le finaliser de façon professionnelle et carré (surtout vis à vis des banques), ou de faire appel à des organismes de votre région (par exemple pour nous sur la Côte d’Azur, il y a Initiative Terre d’Azur qui vous propose de l’aide gratuitement pour réaliser votre business plan).

Ces documents sont surtout important si vous passez devant un jury pour prétendre à une bourse d’un organisme ou pour un prêt à la banque. Si vous avez la chance de ne pas passer par là (ressources personnelles, campagne de crowdfunding etc), vous n’êtes pas obligé de le faire en mode « à fond, très carré et en prévisionnel de chiffre d’affaire sur 3 ans », mais je vous conseille de faire au moins la première partie pour que vous puissiez y voir plus clair.

Je me suis faite un tableau Google Drive et je crois que TOUS les jours je modifie des trucs dedans… Quand on créer une entreprise de toute manière, on a toujours des frais supplémentaires auxquels on n’avait pas pensé au début…

J’espère que cela vous aura aidé ❤

Gros bisous !

Laisser un commentaire