Browsing Category

Beauté

Beauté, Coups de coeur, Green, Papotages

Mon été avec Polysianes !

Habitant dans le Sud de la France, sur la Côte d’Azur, je passe clairement la moitié de l’année en maillot de bain sur les plages. Autant vous dire que je prends très au sérieux l’importance de se protéger face aux UV mais également, l’importance de protéger mes plages adorées et ma mer Méditerranée, où j’aime tant chiller, souvent prises d’assaut par les touristes en été.

Quand Klorane m’a contacté et proposé de devenir ambassadrice de leurs produits solaires et capillaires Polysianes, je n’ai même pas hésité une seule seconde tant nous avions des affinités en commun. Quelle joie de pouvoir m’associer avec des marques qui me ressemblent et avec de si beaux projets pour l’environnement !

Il faut savoir avant toute chose que la gamme de produits solaires Polysianes existait déjà sous l’ombrelle de la marque Klorane. Aujourd’hui elle a été repensée pour proposer une offre de produits plus large puisque cette gamme comprend maintenant des protecteurs, des après-soleil et des produits capillaires (11 références au Monoï de Tahiti AO et à l’huile de Tamanu BIO).

Je suis fière de représenter aujourd’hui cette gamme car elle s’inspire non seulement de la Polynésie Française et ses secrets de beauté, mais elle oeuvre également pour la biodiversité et la protection des fonds marins avec les populations locales, directement sur place via leur fondation.

C’est en observant avec eux l’impact de la pollution sur les lagons que Klorane a repensé sa gamme solaire : des formules plus respectueuses de la biodiversité marine et des actions pérennes pour dépolluer un lagon de Polynésie avec Klorane Botanical Foundation.

Hoanui, ma marque, étant un nom polynésien, j’ai toujours eu un attachement particulier et une fascination pour ses paysages incroyables, qu’il faut préserver de notre passage.

Ainsi, les produits capillaires et solaires Klorane ont donc été conçus via :
🌴  Des eco-emballages en plastique recyclé
🌴  Un système photoprotecteur prouvé non-éco-toxique par des tests indépendants
🌴  La biodégradabilité des formules rincées
🌴  Des formules au Monoï de Tahiti AO (hydratant, protecteur et réparateur) et à l’huile de Tamanu BIO (protecteur, les tahitiennes s’en servent traditionnellement pour protéger leurs tatouages).
🌴  Des gammes waterproof et photostables
🌴  Avec un parfum sensuel de fleur de tiaré
🌴  Entièrement réalisés en France

Quelques mots sur Klorane Botanical Foundation

Klorane Botanical Foundation s’engage pour préserver et valoriser le patrimoine végétal autour du monde. Depuis 25 ans, la fondation cultive des plantes, naturellement, mais aussi une passion de la botanique via différentes missions  :

🌿  Ils protègent les espèces végétales menacées à travers des actions concrètes : en plantant notamment 10 000 Dattiers du désert par an pour construire la Grande Muraille Verte au Sénégal, ou encore 10 000 Oliviers dans le Péloponnèse après des incendies ravageurs.
🌿  Ils explorent la biodiversité végétale en soutenant des thèses universitaires ou en restaurant des herbiers.
🌿  Ils transmettent la passion botanique au plus grand nombre avec le programme pédagogique « Graine de Botaniste », le prix Botany for Change, ou encore « UNESCO GREEN CITIZENS ».

Pour découvrir encore plus leurs missions au quotidien et sur le terrain, rendez-vous par ici sur leur site internet.

La protection des lagons en Polynésie Française

Klorane Botanical Foundation oeuvre ainsi pour préserver la biodiversité de la baie d’Opunohu à Mooréa, qui est menacée de pollution. Dans ce cadre idyllique et très touristique… des traces de pollution d’origines variées envahissent ce coin de paradis : l’agriculture biologique est peu développée en Polynésie et s’exprime par une utilisation de pesticides notamment pour la culture d’ananas, une ressource économique importante sur l’île. Lors des fortes pluies, ces pesticides ruissellent dans les rivières et se déversent dans le lagon. Une menace qui déséquilibre l’écosystème marin et terrestre local.

La fondation a décidé d’agir en mettant en place un programme scientifique innovant en partenariat avec le laboratoire de ChimEco et le CRIOBE, 2 entités du CNRS : la dépollution par les plantes. Il s’agit d’identifier et planter des plantes endémiques de Polynésie ayant l’incroyable pouvoir de purifier l’eau en absorbant la pollution par leurs racines.

Vous pouvez ainsi retrouver sur les produits de la gamme le logo #FeelGoodActGood qui permet de rappeler les engagements de Klorane pour que les filtres des produits solaires ne soient pas toxiques pour la biodiversité marine et n’aient pas d’impact sur le corail.

Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à consulter directement les sites internet de Klorane Botanical Foundation ainsi que le site internet de Klorane, qui publient régulièrement des news à propos de leurs engagement et de leurs nouveautés.

Je vous embrasse, et à très vite sur les plages ! xoxo

Laisser un commentaire

Beauté, Coups de coeur, Sport / Healthy

J’ai testé le Cellu M6 LPG + Cryolypolise + pressotherapie

Hello les filles,

J’espère que vous allez bien ?

Je vous retrouve aujourd’hui dans la continuité de mes articles beauté et forme, puisque j’ai eu la chance de pouvoir tester différents soins chez Celluconcept, qui est un institut de beauté à Mougins, pas loin de chez moi, sur la Côte d’Azur; dans le but de venir à bout de ma rétention d’eau et atténuer mes petites poignées d’amour sur mes hanches.

Chaque corps des femmes est différent, et nous avons toutes nos petits complexes en toute honnêteté, pour ma part, je vais beaucoup à la salle de sport, et j’ai pourtant toujours mes petites poignées d’amour sur mes hanches malgré de très bon conseils de mes coachs sur des exercices ciblés et une alimentation équilibrée. Je sais que ça fais partie de ma morphologie. Egalement, je fais beaucoup de rétention d’eau car je ne bois pas assez, et au delà de l’importance évidemment essentielle que cela représente pour ma santé, on peut clairement apercevoir un aspect « cellulite » qui s’est formé sur des zones improbables comme le ventre, (parfois ça peut arriver sur les jambes, les mollets, les bras…) car en fait mon corps stock le peu d’eau qu’il obtient. On appelle ça d’ailleurs la cellulite infiltrée.

Pour cela, j’ai été très bien conseillée par le centre Celluconcept qui m’a proposé de tester 3 soins différents, voici mon retour et mes impressions dessus !

LPG Cellu M6

Cette célèbre machine que l’on a vu un peu partout autour de nous a pour but d’aider à nous débarrasser de notre peau d’orange et remodeler notre corps via stimulation mécanique de la peau permettant de réactiver le mécanisme des cellules. La peau perd progressivement de sa tonicité et de sa souplesse et même si ce relâchement cutané concerne tout le corps, certaines zones y sont plus sensibles : intérieures des cuisses, ventre, bras etc.

Pour ma part, j’ai décidé donc de le faire sur le ventre et les hanches, là où je peux apercevoir un aspect peau d’orange avec ma rétention d’eau (mais évidemment, j’en aurai aussi bien besoin au niveau des cuisses hihi, l’endroit classique où se niche la cellulite pour toutes les femmes).

On enfile une petite combinaison et c’est parti pour une séance de 30 minutes (vous pouvez faire 10 minutes, 20 minutes, 30 ou 40 minutes) ! Les zones possibles à travailler sont les bras, le dos, la taille, le ventre, la culotte de cheval, les fesses, les cuisses, l’intérieur des cuisses, les genoux et les mollets.

On dit que les résultats se voient au bout de 3 séances mais je vous conseille évidemment d’en faire un peu plus, car comme tout dans la vie, plus on en fait mieux sont les résultats forcément.

Je vous invite à lire toutes les informations ici si besoin, et à prendre les renseignements directement auprès de Celluconcept pour un soin sur mesure adapté à vos besoins.

Cryolypolise

Je ne connaissais pas du tout ce soin pour être honnête, mais apparemment ça fait fureur en ce moment ! Vous pouvez faire 1 à 3 séances, la cryolypolise consiste à détruire la graisse par le froid. Votre zone est aspirée, chauffée puis refroidie afin de déclencher naturellement un processus d’autodestruction des cellules graisseuses.

Les résultats peuvent se voir à partir de seulement 1 séance, mais il est obtenu réellement 5 à 8 semaines après la séance. Il y a évidemment des contre indications et d’autres informations importantes donc je vous laisse la page dédiée ici.

Vous pouvez observer des bleus apparaitre après la séance, pour cela vous pouvez prendre de l’arnica en homéopathie avant et après la séance, et bien sûr après en crème en vous massant bien. Au bout de 4 jours c’est parti pour ma part !

Presso esthétique (pressothérapie)

C’est une machine qui permet un drainage par pressions sur tout le corps. Ce soin permet d’éliminer les déchets en relançant la circulation lymphatique (qui transporte les déchets de nos cellules pour les éliminer par voie naturelle) et améliorant du coup la circulation veineuse (toutes les sensations de gonflements, gène, jambes lourdes…).

Vous avez un bien-être de dingue pendant cette séance, j’ai beaucoup aimé ce soin qui soulage vraiment la rétention d’eau pour ma part. Toutes les informations par ici.

Mon avis ! 

Je suis sincèrement ravie par la compilation de ces soins qui franchement donnent un effet de bien-être incroyable, c’est addictif. Egalement, la cryolypolise a vraiment fonctionné sur moi au bout de seulement une séance j’ai pu voir une réelle différence au niveau de mes hanches, j’ai perdu en cm, donc comment vous dire que j’ai hâte de faire ma deuxième ! Je suis accro à la pressothérapie qui est si agréable pour les jambes, et la rétention d’eau et le cellu LPG offre vraiment de bons résultats pour la cellulite, pour ma part je l’ai fais donc au ventre et je vois vraiment la différence.

Evidemment, ce ne sont pas des solutions miracles, donc il est important de les associer à une alimentation équilibrée et à de l’exercice physique car si vous vous enfilez 14 raclettes dans le mois et 32 apéros, vous serez loin d’observer des résultats probants. Mais quand on s’y met à fond, c’est vraiment un très bon booster minceur et pour la cellulite !

Laisser un commentaire

Beauté, Coups de coeur, Papotages

J’ai testé : l’épilation définitive de Depil Tech

 

Je ne pensais pas qu’un jour on allait parler « poils » ici car mon dieu qu’est-ce que je déteste ça ! hihi ça me fait penser au sketch de Florence Foresti qui disait : nous toute notre vie on essaye de les enlever les femmes alors que les hommes eux ils vivent avec tranquille. Fallait pas nous en mettre à la conception Dieu ! haha

Alors évidemment, avec le féminisme et tous les mouvements de liberté de la femme en ce moment, certaines font aussi le choix de garder leurs poils et vivre avec, mais j’avoue que je fais plutôt partie de la team « j’enlève-toujours-tout » parce que je ne supporte pas en avoir.

J’ai donc fait principalement les zones maillot et aisselles, et je voulais attendre de voir si j’étais séduite pour faire les demie jambes. Je vais donc sûrement prendre rendez-vous une fois mes séances finies pour enchainer avec les jambes !

Je vais essayer de tout vous raconter étape par étape et en classifiant bien toutes vos interrogations que j’ai reçu en masse sur les réseaux sociaux !

Le prix

Vous verrez rarement des prix affichés sur les sites internet d’épilation définitive car tout simplement, le mieux est de prendre un premier rendez-vous gratuit pour réaliser un devis. En fait, cela dépend des zones que vous souhaitez faire : maillot (intégral, américain ou alors juste les côtés etc), aisselles, jambes, demi jambes, visage, bras etc…). TOUT EST POSSIBLE !

Egalement, chacune peu avoir un code parrainage en simplement venant de la part d’une amie pour avoir -10% ! Moi par exemple vous pouvez dire que vous venez de ma part Ines DUHARD, ou alors donner le code INES (mais ça revient au même).

Vous pouvez payer plusieurs fois, tout d’un coup ou alors échelonner mensuellement comme j’ai choisi. Je paye 50€ par mois pendant presque 2 ans.
Il ne faut pas avoir peur des prix qui peuvent être un sacré budget mais échelonné sur plusieurs mois voir années on arrive plus facilement à rentrer dans nos frais.

Il faut savoir que quand on s’engage à faire une zone par exemple, on part sur 6 séances minimum (moi j’en ai 8 de mémoire). Ensuite si on a besoin de plus il faudra rajouter mais au bout de la 4ème séance moi j’avais déjà plus rien..

Les forfaits dépilation définitive sont compris entre 170 et 1 850 euros en fonction de la zone traitée. Et je vous laisse regarder sur ce site internet tous les centres Depil Tech qu’il y a en France pour voir où se situe le plus proche de chez vous.

Les contres indications / types de poils / types de peaux

Il y a plusieurs éléments que l’on doit respecter pour pouvoir être « éligible » à faire des séances de lumières pulsée, et les filles qui ne les respectent pas sont bien souvent les cas que l’on voit passer sur les réseaux sociaux de brulures ou bien d’autres mauvaises expériences.

Pour résumer :
Ne pas être enceinte
Ne pas avoir de pacemaker
Ne pas suivre un traitement médicamenteux photo sensibilisant
Ne pas faire des crises d’épilepsie à des flash lumineux

Et avant une séance : 
Aucune exposition au soleil (même 15 minutes en terrasse) 1 mois avant
Pas de produits activateurs de bronzage (gélules, crèmes, monoi, graisse à traire..) une semaine avant
Pas d’huiles essentielles ou produits à base d’huiles essentielles (crèmes, shampoings, gel douches..) une semaine avant
Pas d’auto bronzant une semaine avant
Pas de produits à base d’agrumes, huile de coco et Millepertuis une semaine avant
Pas de médicaments ponctuels photosensibilisant comme Voltarene, Antadys, Apranax..

Concernant les peaux mates, c’est une question très récurrente que j’ai eu car effectivement, moi j’ai la peau plutôt mate. Déjà je vous conseille de faire au maximum vos sessions sur l’hiver, donc c’est mieux de commencer vers octobre/novembre. On a moins de chances en plus de s’exposer au soleil.

Il existe différents phototypes :
Peau blanche/dorée : 1-2
Peau mate/très mate : 3-4
Peau noire : 5-6

Les séances de lumière pulsée ne peuvent être effectuées que sur les phototypes de 1 à 4. Moi même si j’ai la peau plutôt méga bronzée en été, en fait je fais partie de la type de peau dorée donc c’est très bien.

Pour les poils, moi je suis très blonde et j’ai pendant très souvent été chez l’esthéticienne. Mes poils sont donc principalement très fins et blonds. Elle m’a dit par exemple pour les jambes je n’étais pas éligible pour le moment donc il faut que je rase pendant un moment pour ensuite avoir un poil plus foncé et dru. Pour le maillot et aisselles, à cause du mannequinat, je devais être niquel tout le temps donc je rasais beaucoup plus souvent alors du coup j’étais totalement éligible. Encore une fois, c’est lors du 1er rdv qu’elle pourra vous expliquer tout ça.

Et même entre les séances par exemple, je n’avais pas trop le réflexe de raser (car je n’ai jamais vraiment rasé, j’allais souvent plutôt chez l’esthéticienne, et en plus très rapidemment ça a fonctionné sur moi je n’avais plus rien comme poils) et je me suis faite reprendre à l’ordre parce que si vous ne rasez pas assez (même si vous n’avez pas grand chose), vous ne stimulez pas la repousse des prochains poils donc du coup il y en aura d’autres qui vont pousser derrière et vous aurez juste éliminé ceux en surface.

La douleur 

Alors la douleur apparait surtout au début car en fait on a tous les poils à éliminer. Je vous recommande de prendre ABSOLUMENT une crème anesthésiante EMLA (que vous pouvez avoir sur ordonnance), surtout pour le maillot car c’est une zone sensible. Je prenais deux tubes que je mettais 1h avant, en couche épaisse, je laissais la crème apparente pour qu’elle pénètre au fur et à mesure et je mettais du film alimentaire plastique (comme le système après un tatouage), et ensuite je partais au rdv comme ça. Moment GLAMOUR haha, une fois arrivé là bas on enlève tout avec des lingettes que possède le centre.

Je n’ai jamais mis de crème anesthésiante pour les aisselles, et je ne connais pas la douleur du coup pour les jambes car je ne l’ai pas fait !

C’est un flash de lumière pulsée, donc on a un peu l’impression qu’on se fait « agrafer » d’un coup, c’est hyper rapide. Pour le maillot il y a des zones qui sont plus sensibles que d’autres évidement. Pour les aisselles, je n’ai jamais jamais eu mal. Au fur et à mesure que vous faites les séances, vous avez donc de moins en moins de poils et c’est donc de moins en moins douloureux. C’est surtout la 1ère et la 2ème séance, et encore ! J’ai des copines qui y sont allées sans crèmes anesthésiantes tranquillement. C’est comme tout, la douleur est propre à chacun..

Les résultats 

Je viens de finir ma 5ème séance donc on approche la fin car normalement c’est environ 6 à 8 séances. Je vais être hyper honnête : ça a changé littéralement ma vie ! J’en pouvais plus d’avoir la trace noire sous les bras suite au rasage, ou alors d’avoir des petites repousses ou boutons au niveau du maillot. Là clairement, on dirait une enfant de 12 ans je n’ai absolument plus rien, il y a quelques petits poils qui repoussent ici et là on dirait que je suis dégarnie hihi.

À chaque fois l’institut vous donne toutes indications nécessaires en fonction des séances : raser tous les 2/3 jours, venir à telle ou telle séance avec les repousses pour voir où il faut flasher en priorité et comment est devenu le type de poil, que vous passez par des phases où pendant longtemps vous avez absolument RIEN (aucunes repousses), et d’autres ou ça repousse etc. Il suffit de bien écouter tous les conseils.

Ne faites pas comme moi ! Comme on a quasiment plus de poils j’avoue j’ai tendance à oublier de raser ou de m’en occuper clairement. Je fais ma vie littéralement sans penser à ça, c’est la liberté. MAIS, il est important de continuer de raser, même si vous n’avez plus grand chose voir même plus rien du tout, mais ça va stimuler la pousse des prochains poils présents sous l’épiderme, et c’est important car c’est pour ça que les filles peuvent se plaindre sur les réseaux parfois en disant que ça repousse et que la lumière pulsée ne marche pas comme technique. Il ne faut pas éliminer juste les poils apparents mais aussi ceux du coup à venir, et ça c’est aussi de votre ressort en écoutant bien les conseils.

Au bout de ma 4ème séance déjà je n’avais plus rien, mais c’est important d’aller jusqu’au bout des autres séances bien sûr pour tout ce que je viens de vous dire. On recommande aussi de faire ensuite 1 séance ou 2 par an d’entretien en fait pour continuer à éliminer les prochains poils qui pourraient venir. Je pense donc continuer comme ça pour vraiment arriver à bout haha

L’institut

Je pense que parfois, même dans une chaine comme Depil tech, les institut ou l’expérience des praticiennes peuvent évidemment varier, même si les process et le professionnalisme reste le même. Moi je suis allée à celui de Cagnes sur mer, et j’ai été vraiment séduite. J’avais toujours la même personne (ce qui est agréable je trouve car c’est quand même intime haha) et elles sont très professionnelles, elles donnent de super conseils. C’est important de bien les respecter et les écouter, et vous pouvez aussi regarder les avis qui sont sur internet même si honnêtement on dit toujours que quand on est content on ne dit rien mais que quand on est pas content, on râle beaucoup ahha !

J’espère que ce looooong article vous aura plu, et convaincu ! Si j’ai oublié des réponses à vos interrogations, vous pouvez me le dire en commentaire et j’y répondrai avec plaisir mais le mieux est évidemment de faire un rdv prise de brief et devis car je ne suis pas non plus une professionnelle, je vous partage juste mon expérience ! À très vite 🙂

Laisser un commentaire

dolor Phasellus Curabitur ut libero sem, elementum libero. vel, ut facilisis