About me

26 ans de rêverie dont bien quelques années de conneries. Des études d’événementiel et communication, des options d’anglais renforcé, community management et marketing du luxe. Un premier blog (thats-howlove-should-be.blogpost.fr) sans vraiment réfléchir, juste pour l’amour d’écrire. Des fonctions de wedding planner puis chargée de communication, du mannequinat, un poste de chargée des relations presses dans la mode, et maintenant un poste de community manager et chargée du marketing d’influence. Une envie irrépressible depuis plusieurs années de voyager, de découvrir, de vivre et de changer d’air. La création d’un nouveau blog, plus sincère et plus authentique. Parce qu’on a qu’une vie, et que celle-ci passe vite. Aujourd’hui, j’estime avoir acquis assez de maturité pour dire que j’ai simplement envie de vivre et d’être heureuse. Je me rends compte en grandissant que la vie ne se résume pas à un statut social et à un patrimoine. L’important c’est simplement de se lever le matin, d’être heureux de faire ce que l’on aime dans la vie, d’être entouré de nos proches et de continuer à découvrir le monde qui nous tend la main 🙏🏼

Après avoir habité quelques temps à Los Angeles (et tout tenté pour rester vivre là-bas) j’ai eu l’envie de raconter mes démarches, mes city guides des voyages, mes expériences, mes bonnes adresses, mes restaurants coup de coeur, mes wishlist & mes envies mode, livres, beauté du moment. Tout simplement les petits plaisirs qui constituent ma vie aujourd’hui 🌺

Souvent, on me demande pourquoi le nom « Destination Los Angeles » alors que je n’y habite pas (plus), et j’ai simplement envie de répondre que je me retrouve totalement dans l’état d’esprit californien, le lifestyle, le surf, la bonne humeur, le soleil, la plage, le volley alors ce nom de blog fait totalement parti de moi et défini clairement qui je suis 🌻

Bon voyage !

Pour découvrir mon univers :

Instagram : @inesduhard
Twitter : @ines_duhard
Tumblr : thatshowloveshouldbe.tumblr.com
Facebook : Destination Los Angeles

Gros bisous, Ines Duhard.

Pas de commentaires

Laisser un commentaire